QU’EST-CE QUE LE SEO TECHNIQUE ?

Le référencement technique est un aspect délicat pour de nombreuses stratégies de référencement. Ce volet du référencement renvoie aux statistiques d’exploration et à l’indexabilité de votre site Web. Nous constatons une différence dans la façon dont Google crawle les pages par rapport aux années précédentes. Avec toutes les nouvelles mises à jour et innovations sur lesquelles Google travaille, il devient difficile de se lancer dans le référencement naturel sans aucune expertise dans le SEO technique. En résumé, tous les spécialistes du référencement ne possèdent pas les compétences et les connaissances nécessaires pour le référencement technique. Nous allons vous guider à travers les différents thèmes et techniques !

    CUSTOM TAILORED ADVICE

    Every challenge requires a unique strategy, we’d love to hear about yours!

    POURQUOI LE SEO TECHNIQUE EST-IL IMPORTANT ?

    Auparavant, de nombreux spécialistes du référencement se concentraient sur le contenu et la création de liens. Ces deux piliers du référencement restent, bien entendu, d’une importance capitale. Dans le même temps, nous avons remarqué par expérience que le SEO technique est de plus en plus important. Ce phénomène est principalement dû aux problèmes de crawl et d’indexation des sites web. Pour rendre le site web de votre entreprise plus populaire auprès des crawlers, l’étude et l’optimisation du référencement technique constituent des facteurs clé.

    office icon
    icon-select-heading

    LE SEO TECHNIQUE EST LA PREMIÈRE ÉTAPE D’UNE PAGE WEB RÉUSSIE

    Un site bien conçu n’est qu’à moitié prêt ! Si la conception technique d’un site Web est au point, cela permet d’éviter beaucoup de réparations, tant pour le développement Web que pour les spécialistes du marketing. Parmi les éléments du SEO technique que vous ne changerez probablement pas après la livraison d’un site Web, citons :

    • la structure du site web ;
    • la structure des URLs ;
    • le menu principal.

    C’est pourquoi cette première étape du référencement est un facteur essentiel lorsqu’il s’agit de construire une page Web qui joue en votre faveur.

    Authority (linkbuilding)

    LA PLUPART DES SITES WEB NE SONT PAS PERFORMANTS SUR LE PLAN TECHNIQUE

    De nombreux sites Web ne sont pas performants ou ont tendance à négliger la maintenance du référencement technique, c’est un aspect sur lequel même les grandes entreprises oublient de se concentrer. Elles considèrent cela comme une activité ponctuelle, mais en réalité, le SEO technique nécessite du temps, des efforts, de l’expertise et de la cohérence.

    Lorsque nous analysons des sites Web, nous constatons que le manque de maintenance technique est un problème courant. Cela fait perdre en vitesse au site web, ce qui, à son tour, se traduit par une mauvaise expérience utilisateur. En travaillant votre référencement technique, et donc en augmentant la vitesse du site, vous optimisez simultanément l’utilisation de votre budget d’exploration. Cela améliorera considérablement la capacité d’exploration et l’indexabilité de vos pages et de votre site Web dans son ensemble.

    Vous voulez parler avec l’un de nos experts en SEO technique ?

    Planifier un appel

    TRAVAIL AVEC DES OUTILS SEO NE RIME PAS TOUJOURS AVEC EXPERTISE TECHNIQUE

    Tout ce qui brille n’est pas de l’or ! L’utilisation d’outils SEO technique gratuits peut sembler attrayante, mais ces solutions ont des limites. Ils ne fournissent que des informations limitées sur les éventuelles lacunes de votre référencement technique, ou ils ne révèlent tout simplement pas toutes les failles.

    Pensez, par exemple, un fichier robots.txt. La plupart des outils vérifient seulement si le fichier robots.txt est présent. S’il l’est, alors, selon l’outil de référencement gratuit, vous avez réussi cette étape. Cependant, nous avons fait l’expérience directe qu’il arrive fréquemment qu’un fichier robots.txt ne soit pas correctement rempli et que trop peu ou trop de pages soient exclues.

    COMPRENDRE LES INFORMATIONS TECHNIQUES DU SEO

    Avec votre analyse, vous voulez bien sûr comprendre les caractéristiques du référencement technique. Dans le cadre du SEO technique, vous rencontrerez de nombreux termes professionnels tels que sitemap, fichier robots.txt, codes de statut 3xx et 4xx, … Il est essentiel de connaître la signification de ces termes, mais il est encore plus important de comprendre et de savoir quelles mesures mettre en pratique. Si vous ne savez pas comment transformer un lien en un code de statut 301, nous vous invitons à poursuivre votre lecture.

    LA CHECKLIST POUR UNE ANALYSE SEO TECHNIQUE COMPLÈTE

    Passons aux choses sérieuses ! Pour vous aider, nous avons élaboré une checklist des éléments à inclure dans une analyse SEO technique. Ces facteurs sont présentés par ordre d’importance.

    STRUCTURE DU SITE WEB

    La structure de votre site Web est un indicateur important pour que Google indexe les pages avec plus ou moins de priorité. Pour ce faire, il faut ajouter des liens internes dans le menu principal de votre site.

    Si vous redirigez beaucoup de contenu vers une certaine page, cela signifie pour Google qu’il s’agit d’une page importante pour vous. Cela aidera Google à traiter cette page comme étant prioritaire. Toujours d’un point de vue SEO technique, une bonne structure de liens permet d’éviter les pages orphelines. Les pages orphelines sont des pages web qui ne sont liées à aucune autre page ou section de votre site. Vous devez à tout prix éviter ce type de page.

    MENU D’EN-TÊTE

    Le menu d’en-tête (aussi appelé header menu) est utilisé pour la navigation sur un site Web. Il apparaît sur chaque page, et c’est pourquoi il constitue un élément essentiel du SEO technique. Vous trouverez ci-dessous comment créer un menu d’en-tête de qualité.

    Pensez en termes de revenus, de marges et de référencement quelles sont vos pages les plus importantes. Prêtez également attention aux résultats de la recherche de mots-clés.

    • Ajoutez ces pages au menu d’en-tête dans un ordre logique et organisé.
    • Testez le menu avec différents outils de CRO tels que Hotjar.
    • Parlez à une connaissance professionnelle pour obtenir un retour sur le menu.

    Plus vous intégrez de liens internes à votre menu principal, moins la valeur sera dirigée vers les pages réellement importantes !

    Par exemple, imaginons que votre site Web comporte 15 pages. Si vous affichez 7 de ces 15 pages dans le menu d’en-tête, ces 7 pages recevront plus de valeur de lien que les autres. En revanche, si vous intégrez les 15 pages à votre menu, elles obtiendront toutes la même valeur de lien. C’est pourquoi vous devez vous assurer que seules les pages les plus importantes apparaissent dans votre menu d’en-tête et que vous ne l’inondez pas de pages de faible valeur.

    FOOTER

    Nous constatons souvent que certaines pages créées uniquement pour le SEO sont placées dans le footer (pied de page) du site. Si vous trouvez qu’une page n’a pas assez de valeur pour apparaître dans votre menu d’en-tête, le pied de page est une solution intéressante dans une optique SEO technique. Dans le footer, vous verrez souvent des raccourcis vers des pages d’information, comme la page “Politique de confidentialité » ou encore la page « À propos de nous ».

    CONTENU

    Le contenu d’une page est une autre façon de faire des liens internes. L’idée du maillage interne sur un site web est :

    • D’attirer l’attention du visiteur sur d’autres pages pertinentes.
    • De montrer à Google que la page vers laquelle vous établissez un lien a de la valeur.
    • De prouver à Google que les pages de votre site sont cohérentes les unes avec les autres.

    Quand vous rédigez une page, assurez-vous qu’elle contienne plusieurs liens internes, mais pas trop non plus ! En effet, tout expert SEO technique vous déconseillera de sur-optimiser vos contenus, une pratique très peu appréciée par Google. Par ailleurs, le maillage interne vous permet de vérifier que vous apportez des informations supplémentaires aux internautes. Ainsi, votre page web sera considérée comme une source d’information pertinente.

    VITESSE DE CHARGEMENT DU SITE WEB

    Il existe de nombreuses façons d’améliorer la vitesse de chargement de votre site Web. Dans les paragraphes qui suivent, nous examinerons les facteurs qui font qu’un site ne fonctionne généralement pas de la meilleure façon possible.

    TAILLE DES IMAGES

    Il apparaît que cet aspect est facilement gérable avec les outils de la sphère du SEO technique. Il existe plusieurs façons de comprendre le nombre de kb d’une image, mais la plus simple est d’utiliser Screaming Frog. Nous vous expliquons plus en détails ci-dessous comment découvrir ces informations.

    1. Installez Screaming Frog et entrez le nom de domaine.
    2. Cliquez sur « Démarrer » et attendez que l’analyse se termine.
    3. Une fois l’analyse terminée, cliquez sur « Images ». Dans l’une des colonnes, vous verrez la taille des images. Elle est indiquée par la colonne « Taille ».
    4. Cliquez sur le bouton « Exporter »

    Sachant quelles sont les images trop grandes, la deuxième chose que vous pouvez faire est d’effectuer une sélection des images dont la taille doit être réduite. Sur Internet, vous trouverez de nombreux outils qui peuvent vous aider à le faire. Pensez par exemple à Imagecompressor ou Compress JPEG.

    CHAÎNE DE REDIRECTIONS

    Une chaîne de redirections (301-redirections) se produit lorsqu’il y a plus d’une redirection entre l’URL initiale et l’URL de destination. Évidemment, cela est bizarre pour les internautes et surtout pour les crawlers de Google. Vous pouvez facilement détecter ces chaînes de redirection avec Screaming Frog. Pour cela, il faut procéder comme suit :

    1. Allez dans « Rapports » et cliquez sur « Redirections ».
    2. Cliquez ensuite sur « Chaînes de redirection ».

    Vous pourrez exporter toutes les chaînes de redirection de votre site Web dans un fichier. Par la suite, il est possible de modifier les liens internes et de définir des redirections 301 pour vous assurer que l’internaute soit dirigé vers la bonne page.

    Il n’est pas rare que nous voyions des redirections incluant 1 ou 2 étapes intermédiaires. La plupart du temps, il s’agit d’anciennes pages dont l’URL a été modifiée. Ces types de chaînes causent également des problèmes de vitesse de chargement et doivent être corrigés. En termes d’outils, la version payante du plugin Yoast élimine ces problèmes. En effet, lorsque vous modifiez une URL ou supprimez une page, Yoast crée automatiquement une redirection 301.

    HÉBERGEMENT

    L’hébergement est un autre élément qui affecte la vitesse de chargement d’un site web. Lorsque vous recherchez un hébergeur, il est préférable que la vitesse de chargement soit élevée. Cet élément est étroitement lié à la localisation de l’hébergeur. En outre, les ressources CPU (puissance de calcul) et RAM (mémoire de travail) ont un impact sur la vitesse de chargement.

    S’il s’avère que votre site web charge trop lentement, ou si vous avez besoin de plus de CPU ou d’une meilleure RAM, vous pouvez mettre cela à niveau (temporairement) chez presque toutes les sociétés d’hébergement. Pour les sites Web à vocation internationale qui souhaitent soigner leur SEO technique, l’emplacement du serveur est très important. De nos jours, cette question est facilement résolue grâce à l’utilisation d’un réseau de diffusion de contenu (CDN – Content Delivery Network).

    SEO ET CSS/JAVASCRIPT

    Un site Web est essentiellement construit à l’aide de HTML (HyperText Markup Language) et de CSS (Cascading Style Sheets). Cela peut être géré de nos jours avec des outils très utiles tels que WordPress. Cependant, il existe quelques éléments importants que tout propriétaire de site Web devrait connaître. Nous évoquons ici deux des domaines les plus importants dans lesquels il est possible de gagner du temps.

    UTILISATION NON-NÉCESSAIRE DU CSS

    Le CSS est responsable de la mise en page du HTML, il favorise la lisibilité. Il s’agit donc d’un élément important pour chaque site Web. Bien qu’il soit très important, nous remarquons que de nombreux sites Web utilisent le CSS inutilement. Il est possible de détecter une mauvaise utilisation du CSS grâce à Pagespeed Insights, un outil Google.

    La principale raison de l’utilisation inutile de CSS dans les sites WordPress sont les thèmes mal conçus et l’utilisation de Page Builders. Avant de créer un site Web, il est fortement conseillé de vous renseigner sur les thèmes préconçus, les constructeurs de pages et l’effet du code CSS. Si vous souhaitez personnaliser un thème préconçu, faites appel à un développeur web, qui sera apte à le modifier sans surcharger le code. En effet, si vous manquez de connaissances en matière de développement web, nous vous déconseillons vivement d’apporter vous-même des modifications.

    MAUVAISE UTILISATION DE JAVASCRIPT 

    Une mauvaise implémentation de Javascript est un mauvais signal d’un point de vue SEO technique. Javascript est utilisé pour animer des éléments et les rendre interactifs, mais Google n’est pas très doué pour lire correctement ce langage. Retrouvez ci-dessous plusieurs conseils pour utiliser Javascript de façon optimale pour le référencement.

    • Incluez toujours les éléments HTML les plus importants dans la version brute du code source.
    • Pensez à un menu d’en-tête accessible pour les robots d’exploration de Google.
    • Veillez à ce que la fenêtre d’affichage ne soit constituée que d’éléments HTML.
    • Implémentez le lazy loading pour les éléments Javascript.
    • Utilisez le Javascript inline.

    RESPONSIVE DESIGN

    L’adaptabilité d’un site Web sur mobile devient de plus en plus importante. Comme nous l’avons constaté, Google accorde une grande importance au responsive design dans les Web Core Vitals et dans ses précédentes mises à jour. Par conséquent, les chances de référencer correctement un site web avec un design non responsive sont amoindries. De nombreux constructeurs de sites Web, tels que WordPress, intègrent généralement le responsive design. En outre, il existe des plugins spécialisés pour le mettre en œuvre.

    Si vous ne disposez pas d’un site Web WordPress, une autre solution est de reconstruire votre site actuel avec du CSS. L’inconvénient de cette solution est que vous devez gérer deux sites web, ce qui demande davantage de temps et entraîne une augmentation des coûts.
    Il peut arriver qu’un site web rencontre des difficultés avec le responsive design. Dans de nombreux cas, ces erreurs sont signalées dans la Google Search Console.

    CONTENU DUPLIQUÉ

    Le contenu dupliqué, qu’il soit interne ou externe, est une pratique que vous devez toujours éviter. Google ne reconnaîtra effectivement aucune valeur ajoutée à votre page en raison du contenu dupliqué. En fait, il est plus susceptible de la rejeter, ce qui aura pour conséquence que d’autres pages perdent de leur valeur de référencement.

    Comment déterminer clairement que deux pages sont à l’origine de conflits ? Il existe plusieurs façons de le savoir. La première option est d’utiliser l’outil Siteliner.com. Dans cet outil, vous entrez l’URL d’une page qui, selon vous, est peut-être équivalente à une autre page. Vous pouvez également ajouter le nom de domaine, si vous n’êtes pas sûr de la correspondance entre les deux pages. Il est possible de coupler l’utilisation de Siteliner à Screaming Frog. Dans les paramètres de configuration de Screaming Frog, vous pouvez entrer le « seuil » de contenu dupliqué. Une autre option consiste à saisir un mot clé dans la fonction de recherche de toutes les pages HTML. Avec ces méthodes, vous êtes en mesure de détecter un éventuel contenu dupliqué interne.

    Vous avez trouvé du contenu dupliqué sur votre site web ? Voici quelques étapes à suivre pour éliminer le contenu dupliqué et ne pas perdre de points en SEO technique.

    1. Sélectionnez un mot-clé distinct pour chaque page. Dans ce processus, la recherche de mots-clés sera grandement utile.
    2. Assurez-vous que la page principale est distincte.
    3. Assurez-vous que la structure URL de la page est correcte.
    4. Regroupez le contenu et établissez des redirections 301 à partir des anciennes pages.
    5. Optimisez le contenu d’une des deux pages en conflit et réduisez le contenu de l’autre page.
    6. Définissez une balise canonique.
    7. Créez des liens.

    CODES D’ÉTAT HTTP

    Un lien hypertexte se retrouve toujours dans la structure des pages HTML. Ces pages sont donc formatées en HTML, et elles ont toutes un code d’état HTTP. Dans les faits, il existe plusieurs codes d’état HTTP. Par exemple, le code 200 indique que la page peut être explorée par les robots de Google. C’est un bon signe, mais il existe d’autres types de codes d’état HTTP qui ne sont pas aussi bons. Dans les paragraphes suivants, nous détaillons les codes d’état les plus importants dans le cadre du SEO technique. Nous expliquons également pourquoi il est important de les identifier.

    CODE D’ÉTAT HTTP-301

    Le code d’état 301 décrit une URL qui a été redirigée de façon permanente vers un code d’état HTTP 200. On met en place une redirection 301 pour indiquer à Google qu’une page a été déplacée de façon permanente.

    Un code de statut HTTP-301 n’est pas une mauvaise chose, mais nous avons constaté que de nombreuses personnes oublient les tâches secondaires. Par exemple, il faut modifier les liens internes vers ces pages 301. En effet, après avoir mis en place une redirection 301, il faut s’assurer que les liens internes vers cette page 301 sont également modifiés pour renvoyer vers la nouvelle page de destination.

    CODE D’ÉTAT HTTP-404

    Un code d’état HTTP-404 apparaît sur une page lorsque le serveur Web ne peut pas récupérer et afficher l’URL. Si vous souhaitez performer en SEO technique, il est nécessaire d’éviter et de prévenir ce type d’erreur. Pour ce faire, vous devez d’abord connaître le nombre de pages 404 sur votre site Web.

    Il existe des outils gratuits pour le suivi des 404 sur Internet, mais nous recommandons d’utiliser Screaming Frog. Cet outil vous permet en effet de voir facilement et rapidement le nombre de liens internes vers les pages 404. Après avoir identifié les pages 404, mettez en place des redirections 301 pour les corriger.

    CODE D’ÉTAT HTTP-503

    Un code d’état 503-HTTP est rencontré lorsque le site Web est en ligne, mais que le serveur Web ne peut pas répondre à votre demande. Dans ce cas, la page existe, mais vous ne verrez aucune information ni aucun contenu apparaître.

    La cause d’une erreur 503 se situe au niveau du serveur web. Cela se produit lorsque le serveur est hors ligne pour cause de maintenance ou parce qu’il y a trop de demandes d’utilisateurs qui ne peuvent pas être traitées simultanément par le serveur. La solution est de mettre à niveau la mémoire vive, les processus de travail ou les ressources du serveur.

    BALISE CANONICAL

    Avec une balise canonical, vous indiquez aux crawlers qu’il existe deux ou plusieurs pages identiques sur votre site. Quand vous créez un lien de la page X vers la page Y avec une balise canonical, cela signifie que la page Y est identique à la page X et que vous voulez que la page Y soit trouvée par le trafic organique.

    Cela vous permet d’éviter que des pages identiques ne provoquent des contradictions. Les balises canonical sont indexables, il ne faut donc pas les confondre avec une balise noindex.

    Les balises canonical sont souvent utilisées sur les sites e-commerce proposant différents filtres de couleur, de matériau ou de marque. En effet, dans certains cas, les filtres affichent une URL spécifique, ne nécessitant pas d’apparaître dans la SERP. Lorsque ces URLs n’ont pas de balise canonique, vous dites en fait à Google que ces URL peuvent être référencées. D’un point de vue SEO technique, cela entraîne une concurrence interne potentielle.

    SITEMAP

    Un sitemap est un répertoire dans lequel figurent les pages indexables d’un site web. Il peut être présenté sous forme de fichier XML et HTML. Le sitemap XML est destiné aux crawlers de Google et le sitemap HTML se destinait, initialement, aux utilisateurs. Cependant, au fil des années, on observe que les internautes n’utilisent plus le sitemap HTML, mais que les crawlers peuvent s’en servir.

    Il est facile de créer un sitemap XML pour un site Web WordPress. Pour ce faire, utilisez un plugin SEO tel que RankMath ou Yoast. En outre, vous devez soumettre un sitemap à la Google Search Console.

    Les remarques suivantes sont importantes lors de la mise en œuvre de votre sitemap XML :

    • Assurez-vous que les différents emplacements (type de page, pays) sont affichés dans le sitemap. Cela peut être fait avec la balise .
    • Assurez-vous que le sitemap XML est réellement un fichier de type XML.
    • Évitez d’avoir des liens avec balise canonical, des pages no-index ou des redirections 301 listés dans le sitemap.

    ROBOTS.TXT

    Dans le fichier robots.txt, vous pouvez indiquer les pages que le crawler ne doit pas indexer. En d’autres termes, il s’agit des pages que Google n’a pas besoin de consulter. Pensez aux pages Web spéciales auxquelles seul le propriétaire du site a accès, ou qui comportent des types de fichiers spéciaux tels que PHP.

    Voici quelques conseils pour mettre en forme votre fichier robots.txt :

    • Mettez en place le fichier robots.txt directement après le domaine racine (pas de sous-dossier).
    • Faites toujours référence au sitemap XML à l’intérieur du fichier.
    • N’excluez pas les fichiers CSS ou d’autres fichiers qui s’alignent sur la mise en page et la fonctionnalité de votre site Web.
    • Veillez à interdire ou à autoriser dans le bon ordre.

    ATTRIBUT HREFLANG

    L’attribut hreflang n’est pas pertinent pour les sites Web à vocation nationale. En effet, il est intéressant pour les sites Web à vocation internationale qui possèdent plusieurs versions linguistiques différentes. Pour performer en SEO technique, il faut indiquer correctement à Google quelle est l’extension linguistique. De ce fait, une bonne mise en œuvre de l’attribut hreflang est importante.

    Voici quelques conseils :

    • Assurez-vous que le code du pays et de la langue sont dans le bon ordre. Commencez par la langue et spécifiez-la avec le pays.
    • Définissez toujours l’attribut X-default. Le X-default est l’option de substitution pour les crawlers. Il s’agit de la page sans ciblage spécifique d’un pays.
    • Si une langue particulière n’a pas de page, ne faites jamais référence à la page d’accueil.

    Faire un audit SEO technique : par où commencer ?

    Dans ce dernier chapitre, nous allons consacrer un peu de temps à la création d’une analyse SEO technique.

    ÉTAPE 1. CHOISIR LES BONS OUTILS DE SEO TECHNIQUE 

    Les chapitres précédents ont présenté différents outils. Dans cette section, nous allons mentionner les outils que nous utilisons pour le SEO technique.

    SCREAMING FROG 

    Screaming Frog est de loin l’outil le plus riche en fonctionnalités et l’outil le plus avancé pour réaliser un audit SEO technique, mais c’est aussi l’outil qui nécessite le plus d’expertise. Cette solution n’identifie pas les domaines dans lesquels un site Web peut s’améliorer, mais il fournit des données qui permettent de détecter les axes d’amélioration. Cela signifie que vous devez déterminer vous-même les résultats en fonction de l’analyse.

    Sur Screaming Frog, il existe des rapports standard tels que les chaînes de redirection et les pages orphelines. Lorsque des données ressortent dans ces rapports, c’est qu’il y a un problème. Avec une version payante de Screaming Frog, vous pouvez analyser tous les problèmes mentionnés dans les paragraphes précédents.

    SITELINER 

    Pour détecter le contenu dupliqué en interne, utilisez Siteliner ou Screaming Frog. Siteliner est un outil gratuit. Une fois que vous avez entré une URL, vous obtenez un rapport avec les éventuels contenus dupliqués internes.

    L’outil indique également quelles sont les similitudes concernées et montre la page avec laquelle le contenu entre en conflit. Pour rappel, le contenu dupliqué est un élément essentiel à étudier lors d’une analyse SEO technique.

    GOOGLE SEARCH CONSOLE 

    Dans la Google Search Console, vous trouverez dans la rubrique « Vitalité du site » les problèmes rencontrés par votre site Web. Pour ce faire, la Google Search Console se base sur le LCP (Largest Contentful Pain), le FID (First Input Delay) et le CLS (Cumulative Layout Shifting). À noter que les problèmes liés au responsive design ont souvent un impact direct sur le CLS.

    PAGE SPEED INSIGHTS

    Vous pouvez calculer le LCP, le FID et le CLS en entrant l’URL de votre site Web dans l’outil Page Speed Insights de Google. De cet audit SEO technique émergeront des suggestions d’amélioration concernant votre site web.

    ÉTAPE 2 : CRÉER UN AUDIT SEO TECHNIQUE

    Afin de ne pas vous faire scroller inutilement, nous allons lister tous les facteurs de référencement mentionnés ci-dessus. Il existe de nombreuses autres caractéristiques de SEO technique à citer, mais nous avons dressé une liste des plus importantes ci-dessous. Elles ne sont pas classées par ordre d’importance.

    • Pied de page (footer)
    • Liens dans le contenu
    • Taille des images
    • Chaînes de redirection
    • Hébergement
    • Utilisation du CSS
    • Utilisation de JavaScript
    • Responsive design
    • Contenu dupliqué
    • Redirections 301
    • Erreurs 404
    • Balise canonical
    • Sitemap
    • Robots.txt
    • Attribut Hreflang

    ÉTAPE 3. METTRE EN LUMIÈRE LES POINTS À OPTIMISER ET CRÉER UN CALENDRIER 

    Après votre audit SEO technique ou la notation des facteurs énumérés ci-dessus, établissez la priorité de chaque point à améliorer. Gardez à l’esprit que ces facteurs sont corrélés.

    Dans le cas où vous corrigez du contenu dupliqué et définissez une redirection 301, vous savez que vous devez modifier un lien dans le contenu. Il est judicieux de répartir le temps et les employés par tâche. Cela permettra à chacun d’être informé et de savoir clairement ce que l’on attend de lui.

    Étape 4. RÉGLEZ LES PROBLÈMES TECHNIQUES

    La plupart des points du SEO technique doivent être corrigés par un développeur web. Maintenez une communication directe avec votre équipe de développement et expliquez-lui pourquoi c’est important.

    Les raisons les plus courantes qui motivent des modifications techniques sont les suivantes :

    • Google crawlera votre site Web plus souvent.
    • Les nouvelles pages apparaîtront plus rapidement dans l’index de Google.
    • Elles amélioreront l’expérience globale de l’utilisateur.